Du LAIT transformé à Courances

/, Actualités, Courances/Du LAIT transformé à Courances

Du LAIT transformé à Courances

Mise en place d’un atelier de transformation du lait de brebis à Courances, portée par Les Champs des Possibles, coopérative d’activités agricoles et rurales

Le Parc porte un programme européen intitulé Liaison entre Actions de Développement de l’économie Rurale (LEADER) depuis 2009. Les subventions européennes sont issues du Fonds européen agricole pour le développement rural (FEADER) et permettent de soutenir les stratégies de développement local. Voici les projets initiés et lancés en 2020.

Audrey Garcia est entrepreneuse à l’essai dans la couveuse Les Champs des Possibles. Compagne d’un éleveur de brebis allaitantes, Alexandre Faucher, et salariée-associée de la Société coopérative d’intérêt collectif (SCIC) Les Champs des Possibles, elle a choisi de se reconvertir pour se rapprocher de l’activité de son conjoint et créer un atelier lait et transformation fromagère.

Audrey Garcia et la SCIC ont fait l’acquisition en 2018 d’un troupeau de soixante-dix brebis laitières qui pâturent toute l’année en plein air et de manière itinérante en forêt de Fontainebleau et sur la plaine de Courances. Les déplacements se font principalement en transhumances pédestres.

Le printemps/été, elles pâturent en forêt de Fontainebleau, dans les réserves biologiques des communes de Fontainebleau et d’Arbonne-la-Forêt, dont l’objectif est d’entretenir les espaces ouverts pour la préservation de la biodiversité.

L’automne/hiver les brebis pâturent dans les champs en plaine de Courances sur l’exploitation Montchal (en conversion vers l’agriculture biologique). Elles y broutent les chaumes, les adventices et les semis, afin d’aider le céréalier à limiter ses interventions mécaniques dans les champs en gérant via le pâturage les couverts, les mauvaises herbes et dans un objectif de tallage des semis de blés et colzas.

Les brebis laitières sont alimentées quasi exclusivement à l’herbe. Une part mineure de céréales issues de l’agriculture biologique (production de l’exploitation Montchal) leur est fournie en fonction des aléas climatiques et de l’état sanitaire des animaux. La production passera rapidement en agriculture biologique.

Les brebis sont traites dans les pâturages avec un système de quai de traite mobile. Le lait est acheminé directement au lieu de transformation sur la commune de Courances, dans un module préfabriqué d’environ
15 m2, installé dans un bâti agricole mis à disposition gracieusement par la SCI des Maisons de Courances. Ce laboratoire temporaire permet de soutenir une production de 5 000 à 9 000 litres de lait par an (soit environ
8 000 à 15 000 fromages par an).

Vous pouvez trouver les fromages d’Audrey Garcia à la boutique Les Jardins de Courances et aux AMAP des Paniers de l’Ancoeur (Bombon), Ah ma Papille (Milly-la-Forêt), Saint-Fargeau-Ponthierry, Mennecy, Cerny et Cachan.

Postes de dépense : aménagement du laboratoire mobile, acquisition de matériel de transformation, de stockage, de transport et de commercialisation, outils de communication.

Département de l’Essonne : 2 483,12 €

FEADER : 3 724,68 €

Le développement rural, c’est vital !

2020-10-15T10:56:27+00:00
X
- Entrez votre position -
- or -