Du LAVANDIN pour la filière plantes aromatiques et médicinales

/, Actualités, Buno-Bonnevaux/Du LAVANDIN pour la filière plantes aromatiques et médicinales

Du LAVANDIN pour la filière plantes aromatiques et médicinales

Acquisition d’une planteuse et d’une récolteuse pour le lavandin, portée par la Ferme de Mézières à Buno-Bonnevaux.

Le Parc porte un programme européen intitulé Liaison entre Actions de Développement de l’économie Rurale (LEADER) depuis 2009. Les subventions européennes sont issues du Fonds européen agricole pour le développement rural (FEADER) et permettent de soutenir les stratégies de développement local. Voici les projets initiés et lancés en 2020.

Samuel Herblot, gérant de la Ferme de Mézières, est trésorier de l’Association pour le Développement des Plantes Aromatiques et Médicinales de la région de Milly (Adépam) et membre de la Coopérative d’Utilisation de Matériel Agricole (CUMA) MillyPPAM, qui regroupe 14 céréaliers ayant choisi de se diversifier et de cultiver des plantes aromatiques et médicinales, afin de relancer la filière huiles essentielles dans la région de Milly.

Suite à des études et expérimentations, plusieurs espèces et variétés de plantes aromatiques et médicinales ont été reconnues comme adaptées au territoire du Gâtinais. L’objectif, pour que la filière continue à se développer localement, est de diversifier progressivement la gamme d’huiles essentielles que peut distiller le groupe. Parmi ces plantes, le lavandin, qui est mis en culture depuis peu dans la région et fait toujours l’objet d’expérimentations.

Les membres de la CUMA ne possèdent pas de matériel adapté à cette culture, c’est pourquoi Samuel Herblot a fait l’acquisition d’une planteuse et d’une récolteuse, qui pourront être prêtées aux autres membres de la CUMA et bénéficier à toute la filière.

La machine sélectionnée est très spécifique et ne récolte que la fleur, alors que les récolteuses traditionnelles récoltent la plante dans son entier. Cela permet de diminuer la quantité de matière récoltée et d’optimiser la distillation, économisant ainsi de l’énergie.

Postes de dépense : acquisition de matériel de production, planteuse et récolteuse pour le lavandin (livraison fin 2020)

Département de l’Essonne : 15 507,60 €

FEADER : 23 261,40 €

Le développement rural, c’est vital !

2020-10-15T10:50:28+00:00
X
- Entrez votre position -
- or -