Un rêveur en Pays de Bière

Un rêveur en Pays de Bière

Rêveur en Pays de Bière

Jean-François Prévot habite Arbonne-la-Forêt depuis 30 ans, il est facteur dans la commune de Perthes-en-Gâtinais et ses environs. Passionné par la forêt de Fontainebleau et le massif des Trois Pignons, il écrit des poèmes ainsi que des contes et anime un groupe de marche. Conseiller municipal, il représente son village auprès du Parc naturel régional du Gâtinais français.

jean-francois-prevot-web-3 Je ne suis pas né ici mais mon attachement à ces paysages est réel. Au début, je l’avoue, j’étais attiré par la forêt que j’aimais déjà dans mon enfance et puis lorsque j’ai découvert le massif des trois Pignons en arrivant dans la région, il ne m’est plus sorti de l’idée de ne jamais m’en séparer. Et j’ai eu la chance, avec mes maigres revenus, de trouver une maison à ma convenance dans ce village d’Arbonne-la-Forêt idéalement situé comme son nom l’indique. Alors la forêt est devenue mon passe-temps favori.

J’aime m’y promener tout seul, bien souvent à la recherche de champignons qui me rappellent mon enfance auprès de mon grand-père dans le Limousin. J’aime les contrastes de étendues de sable fin, les sous-bois où poussent les fougères et surtout les grands chaos rocheux que j’escalade jusqu’à l’essoufflement.

Je n’ai aucun lieu de prédilection mais je suis toujours impressionné par la plaine de Chanfroy dominée par le rocher de Corne Biche. C’est l’étrangeté des lieux, où des îlots d’arbustes émergeant à peine d’anciens trous entourés de clôtures, ce sol quasi-désertique où poussent des fleurs que je n’avais jamais vu auparavant comme l’anémone pulsatille, la présence de Notre-Dame des Champs, la découverte récente des gravures des hommes préhistoriques qui déjà appréciaient les lieux, mais aussi ces trous cerclés de chaînes où l’on a érigé des monuments pour ces martyrs fusillés par les Allemands à la veille de la Libération.

J’aime cette forêt jusque dans mes lectures, jusque dans mes écrits. J’ai recueilli les histoires des Anciens du village, les vieux contes de la forêt de Fontainebleau qui s’étendent largement sur les trois Pignons que j’arpente patiemment depuis vingt ans, émerveillé d’y découvrir sans cesse de nouveaux aspects à chaque saison. Des contes… J’en écrivais déjà avant la naissance de ma première fille et lorsque je les lui racontais, son regard fasciné me confortait dans l’esprit de continuer dans cette voie.

Aujourd’hui je poursuis mon travail d’écriture entre poésies et recherches sur l’histoire de ce village qui m’a adopté. Cela m’a permis d’apprécier encore plus la beauté des paysages. Les levers de soleil que j’observe en me rendant à mon travail de facteur dans cette grande étendue de la plaine maraîchère où je vois les ouvriers penchés sur les salades à côté d’amas échafaudés de cagettes en bois, ou ces tas de betteraves accumulés qui n’attendent que le passage des lourds camions qui réveillent tout le monde aux aurores, ou ces grandes bottes de foin toute rondes en automne, et même pendant ma distribution de courrier sur Barbizon où je ne me lasse pas de voir ces grands champs où le héron patiente quasi immobile aux premières lueurs du jour, ces coquelicots sauvages dans les champs de blé lorsqu’il est tout blond et à mon retour de tournée les faucons crécerelles posés sur les piquets d’amarrage des tout jeunes noyers sur la route de Fleury qui m’attendent tranquillement.

Oui la nature ne m’a plus lâché et c’est la raison de mon attachement à cette région, même s’il est appréciable d’avoir aussi de belles villes comme Fontainebleau et Milly-la-Forêt à portée de voiture. J’ai pourtant quelques regrets qui étreignent mon cœur, l’eau a disparu du lavoir d’Arbonne comme ont disparu les cressonnières de la commune, qui ont écrit une des belles pages de l’histoire du village.

Rêverie en Pays de Bière
Poèmes et photographies
28 €

jean-francois-prevot-web-5

jean-francois-prevot-web-4

jean-francois-prevot-web-1

Tous les mardis, Jean-François Prévot organise une randonnée, souvent thématique, à la découverte des Trois Pignons.
Si le cœur vous en dit, rendez-vous à 15h place de l’Église d’Arbonne-la-Forêt !

2018-02-12T18:10:35+00:00
X
- Entrez votre position -
- or -